5fd01d92.gif
Photobucket - Video and Image Hosting

♥ ♥ Membres ♥ ♥

lundi 2 janvier 2012

Fatalisme ou acceptation



Image hosting by TinyPicvoir l'image en taille réelleImage hosting by TinyPic
Image hosting by TinyPic
Image hosting by TinyPicimageimageImage hosting by TinyPic
 Image hosting by TinyPic
Fatalisme ou acceptation
imageimageimageimage
 image
Devant diverses situations qui peuvent jalonner notre vie, deux attitudes sont possibles : le fatalisme ou l’acceptation.
Même s’il semble y avoir une parenté entre ces deux options, elles sont diamétralement opposées.
imageimageimageimage
 image
La première est l’attitude de celui qui se soumet docilement et courbe l’échine devant la difficulté, se persuadant que c’est la vie qui est ainsi faite et qu’il n’y peut rien changer.
imageimageimageimage
 image
La deuxième est l’attitude de celui qui peut être momentanément écrasé, mais se relève et se tient debout devant la réalité.
imageimageimageimage
 image
Le fatalisme subit et se laisse éteindre, véritable suicide moral : celui qui accepte commence souvent pas se rebiffer puis, le temps aidant, décide de tirer parti de la situation, conscient que l’épreuve est un moyen de se connaître mieux pour approfondir et ensuite guérir.
Il dit oui pour vivre.
Certes, il est plus aisé de ne pas réagir et de renoncer à l’effort que de faire face à l’adversité.
Dans le premier cas une certaine paresse ou une peur quelconque supposent toujours un bouc émissaire qui devra encaisser la responsabilité.
C’est la vie qui le veut, il faut se résigner.
Tout est écrit et décidé d’avance.
imageimageimageimage
 image
Tandis que l’acceptation commence souvent par la révolte, le refus de trouver normal ce qui nous apparaît comme une absurdité.
C’est une attitude d’adulte, saine mais plus exigeante, dans laquelle entre le sentiment de sa propre dignité d’être humain.
Aux heures de crises inévitables, on peut opposer une sorte de résignation souriante et stérile où l’on s’abandonne au fatalisme, parce que c’est plus facile, et sans jamais prendre la responsabilité de sa vie.
imageimageimageimage
 image
Une force plus grande que nous, croit-on, tire des ficelles et nous fait avancer comme des marionnettes.
Ou bien on ne voudra pas sortir de sa révolte.
L’un cherche à fuir et ne s’atteindra jamais parce qu’il se leurre et leurre les autres par le fait même.
Tandis que l’autre ne pourra être tenté de désespérer, si sa lucidité ne lui en fait voir que l’aspect « non-sens » de la situation et l’empêche de prendre conscience de la force qui est en lui.

imageimageimageimage
 image
« Le fatalisme est une défaite déguisée en victoire pour soi et pour les autres. »
imageimageimageimage
 image
« L’acceptation est une conquête de soi qui a d’abord pris des allures de défaite. »
imageimageimageimage
 image
"Réussir sa vie, c'est ne pas regretter le passé, être content du présent et ne pas avoir peur de l'avenir.
La vie est faite de moments de bonheur qu'on ne peut oublier et de malheurs qu'on ne peut ignorer"
Image hosting by TinyPicimageimageImage hosting by TinyPic
 
 Image hosting by TinyPic
Image hosting by TinyPicvoir l'image en taille réelleImage hosting by TinyPic
Image hosting by TinyPic

Aucun commentaire: