5fd01d92.gif
Photobucket - Video and Image Hosting

♥ ♥ Membres ♥ ♥

lundi 31 octobre 2011

Prenons des risques



voir l'image en taille réelle voir l'image en taille réelle   voir l'image en taille réelle
image
Prenons des risques
imageimage
image

 S’ouvrir aux autres, c’est reconnaître la nécessité d’être honnête envers les autres et envers nous-mêmes.
C’est donc accepter de dévoiler nos faiblesses, avec le risque d’être jugés et rejetés.
C’est un gros risque, car nous avons tous peur d’être blessés et de souffrir.
imageimage
image
Nous préférons même renoncer à nous faire des amis véritables plutôt que de devoir courir un tel risque.
L’époque est en ce sens très individualiste, et celui qui y a sa place est fort, en contrôle de ses émotions et… solitaire.
Sans doute l’époque se trompe-t-elle en encourageant ainsi les individus à se draper dans une fausse enveloppe d’autonomie.
imageimage
image
Il n’est pas d’être humain parfait; le reconnaître, c’est tendre la main vers autrui pour partager cette condition commune à tous les humains.
Se dire vulnérable ouvre la voie vers des relations vraies, et le jeu en vaut la chandelle.
imageimage
image
Qu’arrivera-t-il si par exemple nous disions à quelqu’un :
"Je n’arrive pas à vivre ce que je raconte.
Je ne suis certain de rien.
J’ai peur de faire les mauvais choix.
Je suis souvent indécis.
Je perds patience et courage.
Et vous ? "
imageimage
image
La personne à qui nous avons le courage de dévoiler nos faiblesses nous répondra sans doute :
" Je me sens souvent comme ça, moi aussi. Parlons-en un peu, ça va nous aider."
imageimage
image
En acceptant de laisser tomber le masque et de partager ce que nous ressentons, nous aurons appris à amorcer des relations véritables et durables.
 imageimage  
image
"La peur fait des étrangers, de gens qui pourraient être des amis"

petitordas.gifpetitordas.gif
petitordas.gif
(Shirley Maclaine)

voir l'image en taille réelle voir l'image en taille réelle   voir l'image en taille réelle
image
voir l'image en taille réelle voir l'image en taille réelle   voir l'image en taille réelle
image

samedi 29 octobre 2011

La Peur



 
imageimage imageimageimage
imageimageimage
image

Pour maîtriser la peur
 imageimage
image
Avez-vous déjà essayé de peindre le
rebord d'un toit?
Vous arrivez au milieu de votre
échelle double.
Vous êtes déjà à plus de cinq mètres
de hauteur et vous commencez à vous
demander si l'échelle est solide,
si elle bien calée, si elle va
supporter votre poids.
Vous vous arrêtez, vous vous plaquez contre elle
sans regarder ni en haut ni en bas.
Votre jambe gauche se prend
d'un tremblement irrépressible.
 imageimage
image

Au bout d'un moment, vous arrivez à vaincre
 un barreau puis vous vous hissez jusqu'au suivant.
Enfin arrivé en haut, vous voilà en face
 d'un nouveau problème:
Comment détacher une main
 pour manoeuvrer le pinceau?
 imageimage
image
Vous finissez par y arriver et, tendu comme
la corde d'un arc, vous vous mettez à l'ouvrage.
Le ciel est bleu, le soleil brille; le bois
a soif et prend bien la peinture.
Vous vous mettez à siffloter, vos
pensées galopent,
vous faites du beau travail et
vous oubliez la hauteur.
 imageimage
image
Vous venez d'apprendre quelque chose
de primordial:
Quel que soit le niveau des responsabilités que
l'on prend, on a peur, et même très peur,
 jusqu'à ce qu'on se mette au travail.
 imageimage
image
 
imageimage imageimageimage
imageimageimage
image