5fd01d92.gif
Photobucket - Video and Image Hosting

♥ ♥ Membres ♥ ♥

lundi 26 septembre 2011

Secrets et mensonges

image imageimage

imageimageimage

image


Secrets et mensonges de la jalousie
Quoi de plus insupportable, et de plus banal,
que de se croire trompé, remplacé, oublié, nié ?
En plus, c’est un sentiment inavouable.
Sans doute parce qu’il cache des frustrations inavouées.
La jalousie, porte ouverte sur l’inconscient ?
Monique Ayoun

imageimageimage

image

Nous avons tous un jour éprouvé cette douleur terrible.
Sous son emprise, il a même pu nous venir l’envie de
tuer…
ou de mourir.

Pour, après coup, nous demander :
mais qu’est-ce qui m’a pris ?
La réponse sera différente pour chacun.

Car la jalousie est un sentiment aussi répandu
que complexe et trompeur :
elle cache souvent des frustrations, des désirs inavoués.
Nul besoin de psys pour le deviner :
elle nous vient de très loin, du fond de notre enfance.

imageimageimage

image

Parfois, la jalousie se cache elle-même,
au point d’être méconnaissable.
En effet, de tous les sentiments humains,
c’est sans doute celui qu’on (se) dissimule le plus.
Parce qu’elle est mal jugée,
on en a honte et on ose à peine s’interroger sur son fonctionnement.
Pourtant, elle a beaucoup à nous apprendre.

imageimageimage

image

D’où vient la jalousie ?

imageimageimage

image

D’après les psychanalystes,
on n’aurait jamais été jaloux qu’une seule fois,
dans sa toute petite enfance.

Une jalousie si terrible qu’elle nous a marqués à vie.
Lorsqu’on est jaloux, on ne ferait jamais que revivre cette douleur-là,
celle du tout petit enfant
qui ne supporte pas de voir sa mère se détourner de lui.
Tout d’un coup, son monde s’écroule :
il se sent abandonné, trahi.

imageimageimage

image

Pour Lacan, cette souffrance,
nécessaire car elle permet de sortir de la fusion
avec la mère, intervient à la fin de la période du sevrage,
déjà difficile en soi,
et au moment où l’enfant s’apprête à vivre un
traumatisme important :
réaliser qu’il n’est plus tout seul, qu’il existe un autre
(par exemple, à l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille).
Tout dépend donc de la manière
dont cette première blessure aura été vécue.
Que certains avalent les couleuvres plus
difficilement que d’autres,
et les voilà marqués au fer rouge du manque.
Aucun amour ne sera jamais assez grand.
Aucun être ne sera jamais assez fiable.

imageimageimage

image

En quoi la jalousie diffère-t-elle de l’envie ?

imageimageimage

image

Certains ne sont jaloux qu’en amour,
d’autres uniquement au travail…
Mais dans le cadre professionnel,
on parlera plutôt d’« envie ».

La jalousie est
« la crainte de perdre ce que l’on possède ».

Tandis que l’envie est « la souffrance de voir quelqu’un
d’autre posséder ce qu’on désire pour soi-même ».
Par ailleurs, la jalousie suppose un tiers rival,
tandis que l’envie implique une relation à une seule personne.
Mais ces deux sentiments sont intimement liés.

Le mot « jalousie »
ne vient-il pas du grec ancien zelos,
qui signifie
« envie ».



image imageimage

imageimageimage

image






image imageimage

imageimageimage

image


Aucun commentaire: